Conférence de Frederike Lüpke : « Langues autochtones : d’un construit colonial au plurilinguisme créatif »

Parler des langues autochtones nécessite de prendre conscience de plusieurs paradoxes: ces langues, les dictionnaires, grammaires et corpus qui sont censées les préserver, sont pour la plupart les résultats d’idées coloniales envisageant des langues fixes et pures. L’usage langagier fluide et changeable souvent invoqué en tant que cause de la mort des langues est plutôt un prérequis pour une écologie linguistique vivante. Comment alors imaginer et supporter les langues autochtones? Cette conférence de Frederike Lüpke abordera et présentera la notion de plurilinguisme créatif en offrant des exemples des pratiques langagières adaptatives et résilientes.

Pour revoir la conférence, c’est ici:


Friederike Lüpke (Professor of African Studies, University of Helsinki, & Professorial Research Associate, SOAS, University of London) est spécialisée en linguistique africaine, plus précisément les langues du Sénégal, Mali et Guinée. Elle se concentre sur la documentation et description des langues, entre autres les langues en danger, et dernièrement sur les situations de multilinguisme et l’écologie des langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *